Attentat meurtrier dans un quartier chrétien de Beyrouth

LEMONDE.FR avec AFP, Reuters et AP 25.01.2008

Au moins quatre personnes ont été tuées, dont un officier de la sécurité libanaise, dans un attentat qui a visé, vendredi 25 janvier, peu après 10 heures, heure locale (9 heures, heure de Paris) un convoi de la sécurité dans un quartier chrétien de la banlieue de Beyrouth, ont indiqué des sources de sécurité et militaire libanaises.

"Le capitaine Wissam Eid, un membre des forces de sécurité intérieure, et son garde du corps ont été tués dans l'explosion", a affirmé une de ces sources de sécurité. Le capitaine Eid appartenait à une unité des services de renseignement au sein des FSI, réputée proche de Saad Hariri, chef de file de la majorité antisyrienne. Au moins trois autres personnes auraient également péri dans l'attentat, selon les sources de sécurité et militaire. Plusieurs personnes ont été blessées.

Selon deux chaînes de télévision libanaise, la déflagration a visé le véhicule dans une rue de Hazmieh, qui abrite plusieurs missions diplomatiques, près de l'hôpital du Mont Liban, dans la partie à majorité chrétienne de la capitale. Sur les images diffusées, on pouvait voir une épaisse colonne noire s'élever dans le ciel.

Il y a dix jours, un véhicule diplomatique américain avait été la cible d'un attentat à la voiture piégée qui a fait trois morts et seize blessés à Beyrouth. Cet attentat intervenait une semaine après un attentat contre la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul), dans le sud du pays.  Le 12 décembre 2007, le chef des opérations militaires de l'armée libanaise, le général François Al-Hajj, avait été assassiné dans un attentat à la voiture piégée.

http://www.lemonde.fr/archives/article/2008/01/25/attentat-meurtrier-dans-un-quartier-chretien-de-beyrouth_1003467_0.html

Go back